NÉOBANQUES : LES JEUNES ET LES INDÉPENDANTS SONT COURTISÉS

“Les néobanques se sont multipliées en France ces dernières années. Elles seront près d’une vingtaine début 2020. Simples d’accès, avec un service rapide depuis un mobile, elles visent pour la plupart la nouvelle génération hyper-connectée ou les créateurs d’entreprises.
Selon une étude du cabinet KPMG paru le 18 juillet dernier, les néobanques comptaient alors 2,6 millions d’utilisateurs actifs en France. Soit 3,5 plus que deux ans auparavant. De nouvelles ont vu le jour ces derniers mois. D’ici à la fin de l’année, elles devraient être une petite vingtaine (françaises et étrangères) actives dans le pays. Leurs particularités : une expérience client unique, des coûts faibles, une utilisation ultra simple, et des services basiques de compte courant à moindre prix depuis un mobile, une tablette ou un ordinateur. Même ouvrir un compte se fait à distance, ou parfois depuis un point de vente, où il est alors possible d’obtenir sa carte bancaire immédiatement. Tous ces services répondent aux besoins de la nouvelle génération hyper-connectée et aux autoentrepreneurs ou autres indépendants à la recherche de gestion simple. Le client a l’autonomie totale de ses comptes.“

Retrouvez la suite de cet article sur Challenges.